abc piecesauto

Combien coûte une assurance jeune conducteur ?

L’assurance automobile est obligatoire en France. Cela concerne autant les jeunes conducteurs que ceux qui sont plus expérimentés. Pour les novices, les assureurs sont très prudents et imposent des formules qui sont parfois très coûteuses.

Qui est considéré comme jeune conducteur ?

Légalement, il n’y a pas une définition précise de la notion de jeune conducteur. Mais dans les faits, les assureurs considèrent les jeunes conducteurs comme étant ceux qui ont le permis de conduire depuis moins de 3 ans, ceux qui n’ont jamais été assurés et ceux dont le permis a été annulé. Dans ce dernier cas, une annulation entraîne une remise à zéro, c’est pourquoi il devient un conducteur novice. Il y a toutefois une nuance entre jeune conducteur et jeune permis. Ce dernier fait référence aux conducteurs n’ayant jamais été assurés durant toute leur expérience au volant, sans considération de la date de l’obtention du permis et de l’expérience au volant. Pour plus d’informations sur l’assurance des jeunes conducteurs et les autres types d’assurances disponibles, cliquez ici.

Combien coûte une assurance jeune conducteur ?

Le manque d’expérience influe grandement sur le tarif assurance jeune conducteur. Les assureurs estiment en effet que le jeune conducteur est plus sujet à des risques. Ainsi, selon le Code des assurances, une surprime est systématiquement exigée. Cette dernière est limitée à 100 % du tarif de base. Au fil du temps, cette surprime tend à baisser, pour être au moins de 50 % à la fin de la deuxième année d’assurance et 25 % à la fin de la troisième année. Elle sera ensuite supprimée lors de la quatrième année à condition d’absence d’accident durant ce laps de temps. À titre indicatif, l’assurance jeune conducteur peut coûter jusqu’à 2 500 euros par an.

Comment payer moins cher ?

Dans de mêmes conditions, l’assurance auto en ligne d’un jeune conducteur sera toujours plus cher. Pour baisser ce tarif, vous pouvez contourner les effets de la surprime en vous déclarant conducteur secondaire sur l’assurance de vos parents. Même si l’assureur a le droit de refuser, il peut également exiger une petite majoration. Vous pouvez également choisir une formule d’assurance moins chère comme l’assurance au tiers ou l’assurance auto au kilomètre. C’est la meilleure solution pour les jeunes conducteurs et les petits rouleurs. Il est à souligner que certains assureurs offrent également certaines formules à tarif plus avantageux. Vous pouvez également suivre la conduite accompagnée dès l’âge de 16 ans pour optimiser votre expérience au volant.

Quitter la version mobile