Comment personnaliser sa plaque d’immatriculation ?

plaques d'immatriculation

En France, la loi du 15 avril 2009 sur le Système d’Immatriculation d’un Véhicule (SIV) stipule que la plaque d’immatriculation d’une voiture neuve ne change jamais, et ce, jusqu’à la fin de la durée de vie de cette voiture.

Cette même loi s’applique également à toutes les voitures d’occasion depuis le 15 juin 2009. La structure adoptée devra toujours être sous le format « AA-999-AA ». Cette loi SIV remplace donc l’ancienne loi FNI (fichier national des immatriculations).

Au cas où vous souhaiteriez personnaliser votre plaque d’immatriculation, sachez qu’il vous faudra suivre certains règlements liés à la loi SIV. Les forces de l’ordre peuvent vous verbaliser en cas de non-respect de ces règles, voire vous coller une amende et contravention. Dans ce cas, comment personnaliser sa plaque d’immatriculation de manière légale ? Plus de détails dans cet article.

Sachez d’abord les aspects de personnalisation interdits

Commençons d’abord par les interdits. Déjà, vous l’aurez compris : il n’est pas possible de personnaliser le format de structure (combinaison alphanumérique). Vous devrez toujours suivre le format de deux lettres au début (AA par exemple), puis un tiret (-) et ensuite trois chiffres (999 par exemple), et enfin deux lettres (AA) Bien sûr, les lettres et les chiffres varient en fonction de leur disponibilité.

La combinaison alphanumérique est attribuée automatiquement. D’autre part, il faut savoir qu’il est également impossible de personnaliser la plaque minéralogique de votre véhicule en y accolant des motifs, des dessins ou des autocollants. L’intégralité de la combinaison alphanumérique doit être bien visible, sans aucune partie dissimulée.

La personnalisation des couleurs est aussi prohibée. Les plaques d’immatriculation doivent être impérativement de couleur blanche, avec une bande bleue de part et d’autre de chaque extrémité.

Pour information, les autres couleurs que vous avez sûrement remarquées sur certains véhicules sont dues au fait que ce sont des voitures « spéciales ». Par exemple, les plaques d’immatriculation de couleur rouges permettent d’identifier les véhicules voués à l’exportation, appelées aussi véhicules de Transit Temporaire ou TT. Comme son nom l’indique, c’est une plaque temporaire. Valide durant 3 semaines au minimum et 3 mois au maximum. Plaque d’immatriculation personnalisée de couleur verte avec lettres en orange indique la voiture qui transporte un diplomate (ambassadeur, consul, personnel technique, administratif, etc). Enfin, les plaques noires avec lettres blanches désignent les automobiles de collection, âgées de 30 ans et plus. La dimension de 52×11 cm est obligatoire pour tout type de véhicule. Visitez le site butterflypackaging.com pour trouver une vaste gamme de personnalisations.  

Personnalisez le logo régional et le numéro de département

Voici à présent les aspects de personnalisation autorisés. En premier lieu, il est tout à fait légal et autorisé de poser un logo régional et choisir son numéro de département. Attention toutefois, il n’est plus possible de changer ce numéro une fois sélectionné. Le numéro de votre département et logo de votre région sont apposés sur la partie droite avec un fond bleu, avec la lettre « F » (pour France) et le sigle européen.

Vos choix sont entièrement libres et ne sont pas imposés selon votre adresse précise. Au-dessous de la combinaison alphanumérique, vous pouvez insérer un tout petit texte bien discret. Vous pouvez choisir sa police de caractère et sa couleur.

Personnalisez le matériau de fabrication de la plaque

Vous avez aussi le droit de personnaliser le matériau de fabrication de votre plaque minéralogique, en choisissant l’aluminium ou le plexiglas. Ces deux matériaux ont chacun leurs propres avantages et inconvénients.

La plaque en aluminium est plus légère et robuste. Elle possède une bonne durabilité face aux intempéries et aux boues. Par contre, la plaque en alu se rouille si elle est exposée trop longtemps dans un endroit corrosif. Quant à la plaque fabriquée en plexiglas, elle possède une esthétique lisse, originale, moderne et épurée. Le plexiglas est un matériau synthétique stable qui dure dans le temps. En plus, il supporte plus les chocs grâce à son élasticité relative. Si vous souhaitez procurer un design vintage à votre voiture, optez pour une plaque en aluminium.

Si vous préférez un style plus contemporain et moderne, choisissez une plaque minéralogique en plexiglas. 

Le nouveau matériau tendance : la plaque en carbone

Un nouveau matériau est apparu sur le marché des plaques d’immatriculation récemment : le carbone. On distingue les modèles de plaque en fibre de carbone, et ceux qui ont un contour en cristaux de carbone.

La plaque d’immatriculation en carbone tend à se démocratiser de plus en plus sur le territoire français et européen, notamment à cause de ses avantages bien supérieurs à ceux des autres matériaux. Ce type de plaque est composé d’atomes de carbone qui s’agglomèrent sous forme de cristaux. La plaque en carbone est de loin la plaque la plus résistante entre tous. Elle est extrêmement légère, très résistante face aux chocs provoqués par les nids-de-poule, et autres creux qui peuvent apparaître sur les routes. Par ailleurs, son design original et unique ne manquera pas d’attirer les regards.

Trouver un garage auto Peugeot à Verfeil
Quelle boîte de vitesses choisir ?